Bienvenue !

Ce site raconte les pérégrinations et les aventures d’Adrien Milin de MILIZAC (Finistère), à vélo et à pied, de la Bretagne et du Puy-en-Velay (Haute-Loire) à travers la France, vers Saint-Jacques de-Compostelle en Espagne, de 2002 à 2013, dont trois périples à vélo (7.000 km.) et quatre autres à pied (5.000 km.), de même que ses autres randonnées à travers l’Espagne et le Portugal.

Les Diagonales de France à vélo, de Brest vers Strasbourg, Menton et Perpignan sont un autre aspect de ses performances. Les « Paris-Brest-Paris » (1.200 km.) à vélo en 1976, 1986 et 1991 (Centenaire) sont une autre vitrine de son répertoire. Le Tour de Bretagne ou le Tro-Breiz à pied (1.050 km.) (2015-2016) de même que le Chemin de Stevenson (1850-1894) toujours à pied, dans les Cévennes (2014) ainsi que la piste « La Régordane » révèlent d’autres aspects de sa panoplie sportive.

D’autres recherches historiques sont présentées dans ces articles, telles que la découverte de l’Île de Shikoku au Japon, relatée comme « Le Compostelle du Japon » (1.200 km.) avec la visite de 88 temples hindous, la Croix de Chambord d’Henri V (1820-1883) ou le refus du drapeau tricolore et l’Historique sommaire de l’Amicale des Artilleurs de Dinan (Côtes d’Armor) et d’A.F.N. (1989-2020).

Le mystère Gabriel LANNUZEL (1888-1916) ou l’histoire d’un Poilu Breton de la Guerre 1914-1918, illustre revenant, originaire de MILIZAC (Finistère), enrôlé dans la Wehrmacht en 1944, lors du Conflit de 1939-1945, occupe une place prépondérante dans l’histoire militaire milizacoise de l’U.N.C.

Enfin, on y découvrira aussi plusieurs analyses historiques sur la Commune de MILIZAC et le patrimoine communal du XIIIème siècle à nos jours : chapelles, églises, châteaux, vieux manoirs et légendes, etc. à travers l’histoire pléthorique d’une Cité rurale en pleine expansion.